le site d'informations de Bourges - Bourges-info

L'INFO MENSUELLE DE BOURGES
un MAG paraissant tous les 1 er du mois (gratuit et sans pub)
Edition du 1er avril 2019 (mise à jour le 2 avril)
Bourges-Info.com
1 er AVRIL 2019
RETOUR
Semaine 12
NUMERO PRECEDENT BD_BULLES_2018
Mme MICHU
BD BULLES 2014 ARCHIVES DE BOURGES INFO
Sommaire du Mag
de avril 2019
- Printemps de Bourges : dans 15 jours et ce sera la Fête.
 
- Pierre Fosset quitte la Présidence des tangos.
 
- Les gilets jaunes à Bourges se calment.
 
- François Pillet est entré au Conseil constitutionnel.
 
- Les débats publics à Bourges : le trop plein.
 
- les bisbilles au Conseil municipal entre élus "du même camp".
 
- - Les Diseurs du Berry : succès des visites sur "La Renaissance à Bourges".
 
- Le Muséum au Top : une nouvelle exposition arrive.
 
 
 
La citation du mois :
 
" Le vélo avance et je vois que cela correspond aussi à une attente des habitants".


Eric Meseguer

 

- LES BLOGS

AVRIL 2019

>>>Réagir 

>>>cliquer ici

EDITORIAL
A Bourges comme ailleurs, c'est le temps des débats, il va dans tous les sens, ce sont les réflexions sur le Bourges de l'an 2050,
 
Dans toutes les réactions lues, j'ai retenu cette phrase :
"La convergence des casseurs et des "gilets jaunes" démontre la nature "insurrectionnelle" d'un mouvement qui aspire, depuis ses débuts, à destituer le président de la République".La crise grave que traverse le pays avec les gilets jaunes montre que le Président Macron est isolé, depuis le départ de Colomb, son entourage est formé de clones de l'ENA. Et ce n'est pas très bon.
A Bourges avril arrive et c'est le Printemps de Bourges qui est "LE" grand événement de l'année, celui qui donne un "coup de jeunes" à la ville.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
roland narboux
>>>cliquer ici

IMAGE DU MOIS
Les Diseurs à la "Une"
 
Beaucoup de monde, aux premières animations de Léonardo di Vinci à Bourges avec les Diseurs du Berry.
Une visite théâtralisée avec François 1er, sa soeur Marguerite de Navarre, Pelvoysin, Calvin, M. Lallemant et d'autres.

ET BOURGES A LA TELE
BOURGES DISCRET ?
 

On commence à voir la pub de AD2T dans les télés sur certaines chaînes, et un reportage sur les dentellières du Berry sur TF1... Et des affiches dans le métro.

LE CHIFFRE DU MOIS
1500
C'est le nombre de logements qui seront détruits aux Gibjoncs dans le cadre du nouveau PRU.
 
Il y aura 270 logements requalifiés, et plus de 500 revitalisés, et pratiquement aucune nouvelle construction, le tout pour 130 millions d'euros.

LA PERSONNALITE DU MOIS
 
Marie-Pierre Richer
Une nouvelle sénatrice
 
C'est une femme du Cher et de Bourges qui entre au sénat. Il s'agit de Marie-Pierre Richer qui fut une élue de Dun, puis au Conseil départemental.
Agée de 55 ans.
Peu connue, elle fut à l'initiative des "Mariannes" du Cher.
 

NOUVEAU
Le Retour des crasses
encore !
 
C'est le retour des crasses et déchets sur des rues et chemins de la commune de Bourges.
La campagne d'affichage sur la propreté par le Maire de Bourges est une belle initiative.
 

COMBIEN ça COÛTE ?
7 Millions d'Euros
 
C'est ce que va donner le Conseil Régional pour la future Maison de la Culture, c'est ce qu'a promis François Bonneau à la mi-mars en visitant le chantier.
Rappelons que le coût total HT sera de 32 ce qui fera 40 à l'arrivée.
 
 
POLEMIQUES
Les Forestines
 
1/ L'incendie de l'immeuble des Forestines par une friteuse date du 4 avril 2015.
 
2/ Les expertises durent depuis 4 ans.
 
3/ le coût des échafaudages est de 400 000 euros par an.
 
De qui se moque-t-on ?
 
C'EST QUOI ???
Cette photo ci-dessous, c'est QUI ? POURQUOI ? et OU ?
 

Le mois dernier : il s'agissait du couvent des Augustins qui s'écroule.
LE SAVIEZ-VOUS ?
Laurent Nunez
 
On ne voit que lui à la télévision, et on l'a vu aux Gibjoncs lors d'une visite avec le Maire de Bourges, Pascal Blanc.
Depuis, quelques soucis avec les casseurs des Champs Elysées, mais il tient bon "notre" Berruyer.

LE RETROVISEUR
C'était il y a 10 ans : 2009
 
Les travaux n'en finissent pas à Bourges, on avait la rue Jacques Coeur et en début de semaine, c'est la place Etienne Dolet devant la Cathédrale qui a été prise par les camions et bulldozers. (voir photo de ce jour).
En effet, avec le gel, les dalles sont fissurées et il faut toutes les remplacer, il y a pour plusieurs mois de travail, tout devrait être terminer selon les services de la ville avant le premier avril 2010.
 
 
Un dernier dessin pour la route
 
en savoir plus >>>cliquer
 
Avril 2019

2019 >>>Réagir  

 En savoir plus sur Bourges: http://encyclopedie-bourges.com/   

DOSSIER BOURGES ET "SON" PRINTEMPS
Le PdB, dont on ne parle pas trop dans la ville. Heureusement que la place Séraucourt n'a plus de voitures, ça sent le Printemps, mais c'est un peu la morosité, c'est pourtant un assez bon cru, sans grosse pointure, mais avec beaucoup de découvertes, ce qui donne son originalité.
Cela permet aux Berruyers de noter que certains groupes sont passés à l'Eurocafé ou rue Moyenne pendant le Printemps dans les bars et se retrouvent aux Victoires de la Musique.
 
" Le pari est chaque année renouvelé ... Trouver parmi plus de 3.000 candidatures la trentaine de pépites qui seront, dès demain, dans le viseur des professionnels et du public. Ils sont 33 iNOUïS cette année, 33 à avoir remporté les suffrages d'un jury professionnel, constitué des antennes territoriales, conseillers artistiques et programmateurs du festival. Réseau Printemps et le Printemps de Bourges Crédit Mutuel sont fiers de dévoiler la sélection 2019 des iNOUïS, dont le talent et la sensibilité s'exprimeront lors de la 43ème édition du festival du 16 au 21 avril prochain !
 
Le Printemps de Bourges hormis quelques vedettes, Zazie, Thiefaine ou M Gimps, c'est un festival de découvertes, avec du moyen, du bon, et parfois du très bon. Mais les grands qui tournent Bruel ou Iggy pop ou sont trop chers, et ne viennent pas, Bruel évite Bourges et il passe ce mercredi à Châteauroux.
DOSSIER BOURGES CONCERTE ... A FOND A FOND A FOND
La concertation à Bourges, c'est pas nouveau :
- Il y a eu, il y a 40 ans les Assises pour Bourges, ces réunions par quartier créées par Jacques Rimbault et poursuivies par Serge Lepeltier et Pascal Blanc aujourd'hui.
- Il y a depuis une vingtaine d'années les "barnums", ces discussions au coin d'une rue avec les habitants du quartier.
Mais avec le phénomène des gilets jaunes, tout s'est emballé :
- Les cahiers de doléances mis à disposition en mairie de Bourges appelant chaque citoyen à rédiger une motion ou donner son avis sur la taille ou la gabelle !
- En 2018, furent lancés les ateliers de concertation pour le Bourges de 2050, et la restitution fut faite le 31 janvier 2019 après un an de concertation sur ce sujet.
- En 2019, la ville participe au Grand débat du Président Macron avec un lancement le mardi 5 février devant plus de 500 personnes.
- Ajoutons le débat sur Internet, relayé par la Ville et intitulé "Mon avis citoyen" , avec comme sous-titre "Bourges vous donne la parole".
 
Dites, ça fait pas beaucoup ? beaucoup trop ?
 
INFO C'ETAIT HIER : MARS 2019
- Actes 1 à 20 : la crise sociale et les gilets jaunes se poursuit à Paris, alors que Bourges est calme.
 
- Gros succès du "Salon des séniors", au Palais d'Auron, une belle initiative de la ville, il est appelé "Bel Age",
 
Les Diseurs du Berry dans les rues de Bourges en expliquant ce que fut la Renaissance dans notre ville de 1486 à 1530.
 
L'exposition de Jean Chen aux Archives départementales du Cher : remarquable.

 
POLITIQUE LES MUNICIPALES C'EST DANS MOINS D'1 AN
fin Mars 2019 : sur le plan politique, la ville est calme en apparence, dans un an, ce sera l'effervescence avec les élections municipales qui sont avec les Présidentielles, celles qui déplacent le plus d'électeurs.
Pas de nouveau mais un (ou des ) sondages intéressants, car ils proposent les possibles listes et leaders :
Il devrait y avoir au premier tour beaucoup de listes.
- à gauche Yann Galut a commencé sa campagne électorale alors que Irène Félix n'a pas dit son dernier mot. Deux listes socialistes ? Du jamais vu !
- à droite, que feront les Républicains ? Une liste avec les "Philippe": Mercier et / ou Mousny que l'on voit de plus en plus, pour une revanche sur 2014, encouragée par Véronique Fenoll qui restera en retrait.
- Au Centre l'équipe resserrée autour de Pascal Blanc qui doit se représenter, est à la recherche de 48 personnalités compétentes avec un besoin d'ouverture, sur sa gauche et ... sa droite, comme en 1995. Il teste et peaufine son futur programme.
- Les Marcheurs de M. Macron, François Cormier-Bouligeon rêve d'y aller, mais seul, il a peu de chance. Alors quelle alliance ?
- Ajoutons comme chaque fois une liste écolos, une d'extrême gauche.
- Enfin la gauche hors socialiste et l'extrême droite feront-ils une liste ?
 
à suivre.
 
 
Pascal Blanc forme sa liste avec des blouses blanches
 
AVRIL ? QUE FAIRE EN AVRIL 2019 ?
- Le Printemps de Bourges : incontournable. >>>cliquer ici
 
- Nouvelle exposition des MOF, Meilleurs Ouvriers de France, moyen selon les spécialistes.
 
- .La Galerie du Phare expose les oeuvres de Sylvie BROUSSARD BOILEAU, artiste-peintre, jusqu'au 13 Avril 2019.
Maison de la Culture :
- Danse et cirque les 2 et 3 avril, avec Eins, Zwei, Drei
- L'Homme à la tête de choux (Printemps de Bourges)
- Passions le 26 avril, de la musique
- du 23 au 27 avril, théâtre d'objets dès 7 ans...
 
Au Palais d'Auron :
26 ° salon des arts de peinture Lions, du 27 avril au 5 mai
 
à suivre.
 
 
VILLE A BOURGES
- Conseil Municipal du mercredi 27 avec le budget : il va bien et c'est rassurant.
Mais bisbilles et incohérence à ce Conseil municipal, avec le vote du budget refusé par les opposants, mais aussi par l'équipe de Véronique Fenoll et enfin par Philippe Mousny. C'est incompréhensible de la part de ce dernier qui devrait démissionner.
 
- Les critiques de l'opposition sur le mécénat pour la Maison de la Culture préfigure ce que sera la future campagne électorale.
 
- Pas de chance ou pas d'intérêt, tel est le constat fait à l'issue de la présentation de la situation financière de la Ville par le maire Pascal Blanc. Une salle vide ... et des questions souvent hors sujet.
 
- Le "Start up week end" de Bourges de fin mars est reporté à octobre (un manque de participants).
 
- Le Bon Pasteur est à vendre, sous une forme à déterminer, ce sont 5732 M2, avec un complément de 1370 M2. C'est une opération de Bourges-Plus qui attend les candidatures "pour renforcer l'attractivité du centre-ville".
 
- La route de La Charité et celle de Saint Douchard se confortent avec Memphis Coffee, une réponse à la désertification du centre ville et aux écolos qui défilent dans les rues ... Curieux !
 
- Les biscuits de "Saveurs des Marais" de retour à Bourges, route de Saint Amand.
 
travaux de la Poste mars 2019Les travaux se poursuivent et ne prennent pas d'avance, c'est la Nouvelle Maison de la Culture, un grand paquebot de béton et en face de la Cathédrale, l'espace Victor Hugo qui prend forme, et s'ouvre tout doucement ... Mais il ne sera pas terminé au Printemps de Bourges.
 
Les futures Nuits Lumière de Bourges en cours de réalisation par un prestataire, et après le fiasco de l'an dernier, ce devrait être mieux, avec le retour des lanternes bleues et quelques scénographies nouvelles, ce sera différent mais nouveau, il faut vivre avec son temps. Ouverture prévue le 15 juin.
 
CULTURE - TOURISME ??

Les 500 ans de la Renaissance en Val de Loire, avec la région Centre et les Diseurs du Berry c'est commencé avec deux visites théâtralisées gratuites dans les rues de Bourges les dimanches 17 et 24 mars à 15 H, tout s'est bien passé.

Il est prévu une conférence sur ce sujet : avec "La Renaissance à Bourges", ou "la Renaissance pour les Nuls". Ce sera le 11 avril et avec Marguerite de Navarre ou Calvin ou ... les Lallemant, et quelques rois comme Louis XII ou François 1 er.

Les aquarelles de Jean Chen depuis le 14 mars en exposition aux Archives départementales, avec "Cités et châteaux du Haut-Berry".
Il s'agit des aquarelles réalisées par Jean Chen sur Bourges mais aussi sur le château de Mehun, et les villes de Sancerre et d'Aubigny.
C'est remarquable et le livre qui va avec est très beau.
 
Maison de la Culture
Le maire cherche des mécènes, et ça ne se trouve pas au coin de la rue Mirebeau, il faut chercher. Il y a eu Monin, et plus récemment Suez, mais ce n'est pas suffisant. Il faudrait que Nexter, MBDA et MICHELIN et la DGA s'y mettent un peu, mais travaillant pour l'armement, ce n'est pas très simple.
Le mur de l'ex MC de Russ va changer en avril... 
 
SPORT SPORT A BOURGES ...
Basket et lesTangos et les basketteuses ont repris le dessus, se qualifiant en quart de finale pour l'Europe et de nouveaux matchs gagnés en championnat.
 
Mais Sopron était trop fort en Euroligue et Bourges est éliminée.
Il reste le championnat et la Coupe de France. et la préparation de la saison prochaine et l'arrivée d'Isabelle Yacoucoub.
 
Décidément, c'est un coup dur pour Bourges basket et le départ de Marine Johannes. Ou sont les Yannick Souvré ou Odile Santaniello qui restaient des lustres dans l'équipe de l'époque. Après le football et déjà le rugby, voilà le basket pris par cette folie de l'argent roi. Décevant.
Il faut être un Président solide comme
Pierre Fosset pour tout recevoir.
(écrit le 31 mars, et le 1 er avril, ce n'était pas un poisson, et Pierre Fosset annonçait qu'il quittait la présidence à la fin de l'année, après 25 ans où "son équipe" fut au plus haut. Bravo et merci.
 
Rugby et le Bourges XV, en N 3 la saison prochaine.
 
ECOLOGIE L'ECOLOGIE D'ERIC A BOURGES ..
Mars, et après quelques giboulées, c'est une fin de mois sans pluie, et c'est une petite catastrophe annoncée s'il ne pleut pas beaucoup en avril et mai, car les nappes n'ont pas été remplies et ce sera cet été la pénurie. On commence à en parler de manière sérieuse, mais le manque d'eau va devenir un grave problème.
Il y avait le mur de l'ancienne Maison de la Culture et voilà qu'arrive l'art du trottoir.
Plusieurs couleurs, des signes cabalistiques, des symboles et beaucoup de chiffres, mais alors beaucoup de chiffres.
On peut penser à un artiste mathématicien ? mais les gens qui faisaient cela étaient très sérieux...
 
La rocade verte en panne :
 
C'est sans doute le dessin tracé pour montrer où sont les tuyaux, les gaines et autres câbles, mais la question, c'est que ça semble indélébile, et dans 3 ans, ce sera toujours là.
Bourges, sa cathédrale et ses trottoirs multicolores.
 
INSEE : En 2016, les établissements industriels de 20 salariés ou plus ont consacré 1,4 milliard d’euros à des investissements ou des études pour protéger l'environnement, soit 13 % de moins qu'en 2015.
 
Ville propre, sur ce plan, Eric M. a du travail, ça empire, en France comme le révèle un reportage de TF1, et à Bourges depuis 6 mois. Pourquoi ? Il faut se poser la question : coût des déchetteries pour les professionnels ? Ou la perte du civisme ?
 
Les Diseurs du Berry
 
LES LIVRES DU MOIS
Fargette
Il y avait eu Félide, il y a Fargette, les trois derniers romans de Jean Pierre Ferrère.
 
C'est toujours une belle histoire qui se passe à Bourges (ou à Morthomier), avec des personnages attachants comme Martial Loverrier et surtout cette petite Fargette.
Cela est bien écrit et nous en apprend beaucoup sur cette période du Moyen Age, nous sommes au XIV ième siècle, un peu avant Jacques Coeur.
(photo de la couverture du second volume).
 
Jean Christophe Rufin et un nouvel ouvrage intitulé "Les sept mariages d'Edgar et Ludmilla" dont nous reparlerons après lecture.
Il est sorti le 29 mars 2019.
 
LES FILMS DU MOIS AUX CGR A BOURGES
Convoi Exceptionnel :
C'est l'histoire d'un type qui va trop vite et d'un gros qui est trop lent. Foster rencontre Taupin. Le premier est en pardessus, le deuxième en guenilles. Tout cela serait banal si l'un des deux n'était en possession d'un scénario effrayant, le scénario de leur vie et de leur mort. Il suffit d'ouvrir les pages et de trembler...
 
Aux CGR, bientôt la salle Ice ce n'est pas une salle glacée, mais une un nouveau concept immersif et Cinema Expérience.
Un laser 3 DLP résolution 4 K....une qualité exceptionnelle de l'image.
 
Et puis on signale deux films :
"La liste de Schindler" de Spielberg
"Qui m'aime me suive".
 
"HISTOIRE" LA 100 ième FOIRE DE BOURGES
Foire de BourgesPourquoi la 100 ieme Edition en 2019 ?
La réalité est drôle, la première édition est de 1920, la seconde de 1921 et ainsi de suite... A la veille de la guerre en 1939, c'est la 20 ieme et comme il n'y a pas de foire en 1940 ni pendant l'occupation, et qu'elle ne reprend qu'en 1946, on se retrouve avec la 21 ieme et ainsi de suite..... Et aujourd'hui, ce serait la 94
1939 = 20 / 1940 = 21 / 1941 = 22 / 1942 = 23 / 1943 = 24/ 1944 = 25/ 1945 = 26 ième
Il manque 1940, 41, 42, 43, 44, et 45.
Mais pourquoi c'est la 100 ?
Parce qu'en 1956 alors que le programme indique la 31 ieme édition, l'année d'après en 1957 c'est la 38ieme ! Et aujourd'hui la centième.
L'explication a été laborieuse, en réalité, la Foire de Laudier au XX ieme siècle était une des plus anciennes, et il y avait de la concurrence, aussi lorsque Strasbourg et d'autres villes ajoutèrent les années sans Foire pour cause de guerre, c'est à dire 6 ans, les responsables de Bourges se sentirent floués, et à leur tour ajoutèrent les 6 ans sans foire.

 
QUESTIONS A BOURGES

Question 1 :

Pourquoi les finances de la Ville n'intéressent plus les Berruyers ? Tel est le constat après la réunion du 19 mars dernier faite par la Maire.

 Question 2

Beaucoup de communication de l'élu à l'écologie, mais combien de kilomètres ont été construits pour la rocade verte depuis 5 ans ?

Pourquoi on parle si peu du Printemps de Bourges alors qu'il commence dans 2 semaines... ?
Les gilets jaunes, la rue Moyenne, la programmation ou autre chose ?
 
ET ENCORE
 
 

 
- Le salon des seniors : un succès pour une "première"
 
- La manif "Nature" et écologie de 16 mars dans les rues de Bourges.
 
- Visites théâtralisées des Diseurs du Berry sur la Renaissance.

- Le Printemps de Bourges arrive ...
- Rien ne va plus dans l'équipe municipale, ça part dans tous les sens.
 
- Les décharges sauvages se multiplient en France et à Bourges.

- Aux Berruyers qui ont zappé la présentation des finances de la Ville.

- les panneaux de circulation en haut de la rue Moyenne : nuls.
 
1/ La Renaissance à Bourges
 
Après les 2 visites théâtralisées sur La Renaissance à Bourges les dimanches 17 et 24 mars à 15 h.
Rendez-vous le Jeudi 11 avril à 18 h et à 20 H pour une conférence du type "La Renaissance à Bourges pour les Nuls", c'est gratuit, mais il n'y a que 50 places, inscription obligatoire à l'Office de Tourisme.
 
2/L'Exposition de Jean Chen
 
Jusqu'au 22 avril, une magnifique exposition de Jean Chen sur les châteaux du haut Berry.
C'est aux Archives départementales (Val d'Auron).
 
C'est aller dans un musée (de La Résistance et de la Déportation) et une exposition de Jean Chen gratuite, comme devraient l'être les musées de la ville.
Il faudra revenir à la gratuite des musées en 2020.
 
2/ Le Printemps de Bourges
Il y a des noms nouveaux sur les Rives d'Auron, c'est la place Léo Ferré, la place Miles Davis ou la rue Serge Gainsbourg. mais ce sont des noms mis sans validation des élus de la Ville, quant à la Place Séraucourt, ce n'est pas le nom d'un chanteur.
Sur la grande scène Séraucourt, on notera Jérémy Frérot et Pigalle, c'est bien et c'est gratuit.
Le prix des places, c'est 39 euros pour au moins 4 groupes ou chanteurs, au W, puis du 25 euros à l'auditorium, et enfin les INOUIS à 10 euros. Enfin Thiéfaine revient, il était là en 1978
3/ Les Amis de Jacques Coeur en 2019
La saison commence et cette année, il y aura des Nuits Costumées, des crimes au Palais, des animations à Bourbon l'Archamlbault, Saint-Amand et Châteauneuf.
Mais aussi les 20 ans de l'Association, avec deux grandes expositions de photos.
Et puis toujours le site des Amis de Jacques Coeur qui bat les records : 250 visites par jour !
Enfin, des recherches, comme ce tableau de Boisy avec le blason de notre Jacques Coeur. Il est à vendre au prix de 120 euros.
 
COUP DE GUEULE VENIR TRAVAILLER A BOURGES : C'EST DIFFICILE ?
Question, pourquoi est-il si difficile de recruter des ingénieurs et techniciens à MBDA ? Ils ne connaissent pas Bourges ?
Sur un plan général, Michelin va bien, mais MBDA va encore mieux, et compte tenu de nombreux départs en retraite, ce sont prés de 150 personnes qui seront recrutées en 2019, principalement des ingénieurs, techniciens ou compagnons de haut niveau.
L'activité va bien, l'export soufre un peu du côté du Moyen Orient, mais les nouveaux missiles arrivent.le MMT (appelé Trigat, il y a 20 ans), qui remplacera Milan (et Hot )avec une portée de 5000 m, et les premiers missiles ont été livrés en 2017. Plusieurs milliers de missiles sont prévus à l'exportation
Alors pourquoi c'est difficile de trouver des jeunes (et moins jeunes) pour ces 150 postes à pourvoir.
 
COUP DE GUEULE ... D'UN DEPUTE DU CHER
"J'ai fait part devant le Premier ministre et de mon ami, secrétaire d'Etat, Laurent Nunez de l'inquiétude de nos concitoyens à l'égard du mouvement de sédition en cours et qui manifesté ce samedi encore une ultra violence dans les rues de Paris."
signé François Cormier-Bouligeon, député du Cher.
 
A cela s'ajoute la colère du député à la suite de la profanation de la stèle en mémoire du capitaine de Police Xavier Jugelé assassiné en avril 2017, il était natif de Bourges.
 
INDISCRETIONS A BOURGES, MADAME MICHU M'A DIT ...
Madame Michu :
Madame Michu vous dit ce que le Berry Républicain, le Petit Berrichon, feu le Big Journal, n'osent pas vous dire.
Quant aux réseaux sociaux, ils disent tout et parfois n'importe quoi. bref.
Et puis, les "croissants chauds" du BR ne sont plus ce qu'ils étaient, ou ne traitent plus trop de Bourges, aussi les propos de Germaine Michu sont désormais sur Bourges info.

- Je suis contente que le monsieur Pillet monte en grade, comme le pense le monsieur Bon de Mehun, si ça pouvait permettre de reconstruire le château du duc Jean, ce serait une bonne chose, mais comme me le dit mon petit fils, "tu rêves mamy".
 
- En tout cas, les gilets jaunes, ils ont juste réussit à me fâcher avec ma voisine, le Berthe, qui raconte partout que c'est bien de manifester à Paris, et de tout casser,
 
- C'est ma grande peur, que les gilets jaunes chassés de Paris, viennent se réfugier à Bourges comme le Charles sept en 1418. Mais cette fois si on touche au magasin de ma petite fille place des Marronniers, moi Germaine Michu, je sors le fusil, et je fais parler la poudre et elle sera pas d'escampette.
 
- Il peut être fier le maire, ses finances sont au beau fixe, comme quoi recevoir les conseils du premier ministre à Bourges ça aide. Je me rappelle Boisdé recevait Giscard, Rimbault recevait Mitterrand et Lepeltier recevait Chirac, ah oui j'oubliais, Laudier recevait Albert Lebrun. Encore un effort monsieur le Maire pour recevoir Macron.
 
- j'ai pas tout compris, mais les trois élus, maire et les premiers adjoints, ils se présentent tous aux prochaine élections municipales. Pascal, Philippe 1 et Philippe II sont sur la même plate des marais, et ils avancent en ordre dispersés.
Normalement, elle devrait couler et la mairie revenir à l'Opposition.
 
- A 15 jours du début du Printemps de Bourges, les affiches dans Bourges sont pour les caisses à savon, étonnez vous que la billetterie soit un peu juste, même si ça va se remettre en place dans 8 jours...
 
- Et bien moi, les noms de ces nouveaux restaurants de Bourges je ne m'y fais pas, Carpe Bien, à la place de l'Eurocafé, ça veut dire quoi, un restaurant où l'on mange des carpes farcies venant directement des marais ? Et puis too much, mais je rêve, c'était la Tournelle, je comprenais, puis Maître Kanter, ça allait encore, un alsaciens, mais cette fois, "so much", m'a dit la dame de l'Office de Tourisme, même que l'on avait mac do, holly et autre, le Berry profond perd son âme.
 
- Bourges Ville de la Renaissance, heureusement qu'il n'y a pas que des intellectuels fumeux dans cette cité pour expliquer cette période, mais les Diseurs du Berry, je les ai vu, que du bonheur, et il y a même une de mes petites filles qui joue dedans.
 
- Vous savez, au début, les gilets jaunes, ils me semblaient bien sympathiques, au début, et après la casse à Paris à l'Arc de Triomphe à la télé et aussi à Bourges, alors là, je les ai détesté. On manifeste, mais on casse pas : signé Germaine Michu, 85 ans aux prunes.
 
-Euh c'taffaire, comme il était colère le monsieur Paul André Aubrun, il comprend pas que le haut de la rue Moyenne ne puisse pas laisser un passage pour piétons, même sous Rimbault quant la rue a été refaite, on passait.
 
- C'est ben vrai, garé place Séraucourt, vous voulez aller à la FNAC, à pied, c'est plus possible, le plus court m'a dit ma boulangère, vous allez sur la gauche et vous traversez la cathédrale du portail sud au portail nord. Et en passant vous mettez un cierge pour que les travaux aillent plus vite.
 
- C'est qui l'adjoint élu qui s'est occupé des travaux du haut de la rue Moyenne, si il veut se présenter comme maire, il a bien du travail à faire.
 
Vous savez que dans 15 jours c'est le Printemps de Bourges, j'aime bien, ça m'a rappelle mes 30 ans ... Ah, Higelin en 1977, quel bonheur, et bien cette année, j'osais pas si c'est à cause des gilets jaunes, mais on parle pas du festival... On a même un peu peur.
 
J'veux pas faire de politique, jsuis resté au Président Coty, mais si le jeune Président Macaron avait autour de lui quelques "moustachus" au milieu des gamins sortis de l'en, il y aurait moins de conneries. Faut pas que des vieux, et surtout pas des trop vieux, mais des jeunes de 60 balais, ça aiderait dans certaines décisions.
 
 
Ça va pas bien, mais alors pas bien du tout dans l'équipe municipale, et voilà, je suis dans la majorité mais je ne vote pas le budget. Ah si le monsieur Lepeltier était encore aux commandes, il m'aurait mis tout ce petit monde en ligne. Il était agacé, le maire au Conseil municipal, presque fâché comme une talune après le refus de son adjoint de ne pas voter le budget.
 
Si y pleut pas plus, m'a dit un maraîcher de la Voizelle, ce sera encore une année où il faut laisser les petites graines dans les pochons. Comme l'année dernière, et ce sont les arbres qui commencent à souffrir y m'a dit le Gustave des marais du bas.
 
Les finances, elles vont bien ou pas bien ? Mon fils qui travaille aux impôts, il sait pas. Au conseil municipal, le maire dit que ça va mieux, normal, avec les impôts augmentés il y a 2 ans, et les économies sur le fonctionnement. Mais d'autres disent que l'on manquera d'argent dans deux ans... Juste après les Elections.
 
Ouh la la, qu'ils étaient beaux les Diseurs du Berry dans leurs habits de la Renaissance, dans l'hôtel Lallemant. Et puis ils font une conférence pour les gens comme moi, oui, le 11 avril, " La Renaissance pour les Nuls" et aussi le 13 avril.
 
Il y a toujours une madame Michu, depuis les gaulois jusqu'à nos jours... et voici la madame Michu de la Renaissance.

Vous voulez réagir,
alors comme les autres consultations ....
EXPRIMEZ VOTRE AVIS dans le Grand débat de madame Michu
écrivez à : madame Michu bourges-info.com
 
Mais ce n'est pas certain que ça nous serve !
 
Rechercher dans Bourges-info un sujet donné :
 
 
RETOUR EN HAUT DE PAGE

 

Contact : - Mentions légales